© crée par "Les clefs du bien-être"

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Social Icon

Qui suis-je ?

 

Depuis que je suis petite fille, même si j'ai toujours aimé m'occuper des autres, je rêvais de devenir une grande interprète. J’ai donc entamée des études de langues.

J’étais l’ainée d’un immeuble où il y avait quatre familles, toutes avec des enfants. Je faisais les devoirs avec certains, je gardais les autres et je faisais les courses pour les mamans. A dix ans déjà, les parents me confiaient leurs enfants  en toute sérénité et  confiance.

A cette même période maman est tombée en dépression, je me suis retrouvée à gérer ma famille et beaucoup de tâches à la maison.

C’est à ce moment là que la vocation d’aider les autres et de prendre soin d’eux est née. Finalement, au lieu de terminer mes études d’interprète, je me suis réorientée vers des études d’infirmière.

Mon destin était tracé pour soigner !

En fin d'études, j'étais en stage à la clinique St Etienne où la mixité sociale était plus importante qu'ailleurs, c'était l'endroit idéal pour mon travail de fin d’études dont le thème était : « vivre ensemble en milieu hospitalier »

Un matin, je suis arrivée avec une migraine, mon superviseur qui était assistant social m’a proposé de mettre sa main sur ma tête afin de faire passer la douleur. 

Je lui répondu : " Non, ça ira mieux avec un dafalgan .."

Il a bien rit et puis m’a dit : " Tu n’y crois donc pas?  Pourtant, tu es aussi une guérisseuse ! "

J’ai ricané, en lui disant : " Bien sûr, je termine mes études d’infirmière pour soigner les gens ! "

Il m’a dit : " Je ne parle pas de ces soins-là. Je dis que tu as une autre mission et tu vas si tu l’acceptes pouvoir les aider, les soigner et tu vas les guérir."

Dans ma tête, je me suis dis : " Mais qu'est ce qu'il raconte ce fou !! c'est  n’importe quoi ! " Je me demandais avec qui on m’avait mis comme superviseur de stage ?! Je me suis dit qu'il fallait vraiment que j'évite ce gars là !

Le lendemain, pendant la pause de midi, il a remis cela, en m’expliquant que son rôle dans cette clinique n’était pas seulement social mais vu les pathologies rencontrées sur les lieux (psychotiques, schizophrènes, dépressifs,…)  il lui arrivait parfois d’intervenir  et d’aider les médecins car ces gens avaient perdu à un moment de leur vie, le contrôle d’eux-mêmes.

J'ai su par après que c'était un guérisseur, un "barreur de feu", comme on les appelle familièrement !

 

J'ai passée dix-huit années à soigner les gens dans différents hôpitaux de Bruxelles en passant de service en service ( Pédiatre, chirurgie …etc )

Parallèlement, au niveau personnel, j’accusais plusieurs évènements difficiles dont un fils souffrant d’handicap moteur du à une anoxie cérébrale causée par l'incompétence d’un de mes anciens professeurs.

 

J'ai commencé sérieusement à repenser à ce que l’assistant social m’avait dit, j’avais un tel ressenti et sensibilité par rapport aux vécus des gens que je soignais.

Je n’étais pas en accord avec la manière de soigner ni satisfaite des soins donnés. Devoir faire les choses de plus en plus vite, les restrictions du personnel de plus en plus importantes rendaient le travail encore plus difficile.

J’ai commencé à m’intéresser aux différentes méthodes pour soigner d'une manière plus respectueuse. Dans un premier temps, j'ai cherché à améliorer le bien-être. J’ai donc entamé deux années d’esthétique ( Diverses techniques de massages, soins visages, réflexologie plantaire, pédicure.) Je me suis aperçue que ces soins faisaient beaucoup de bien mais que l'effet était temporaire, juste la satisfaction d’un jour !  

Comment soigner et aider les gens à aller mieux en profondeur sur la durée ?

Suite à une séance " Reïki " qui m’a reboosté. Je me suis sentie tellement bien et légère avec l'impression que l'on avait retiré le poids des fardeaux sur mes épaules. Je me suis dis:  " Voilà ce qui peut vraiment soulager et donner la guérison ! "

Très vite après, j'ai entamé les formations et je suis devenue Maître praticien et enseignant Reïki.

Ensuite, ma préoccupation était : " Qu’est-ce que je peux donner en plus et mieux ? " A partir de ce moment là, je n'ai plus arrêté de me former.

J’ai suivi, entre autre, la formation de Cohérence Somato-psychique donnée par Fabrice Charles(ostéopathe reconnu) inspiré par  DrJean Lermineau et formé par Claude Sabbah , le père de la biologie totale en France.

 

Une autre formation que j'ai suivi, très importante pour moi, c'est l'incisiothérapie ou la médecine prophétique ancestrale " l'hijama".

 

Les différents outils que j'ai acquis pour libérer les blocages enfouis amènent les personnes à prendre le contrôle de leur vie avec une meilleure reconnexion à leur soi et à leurs émotions.

Ces différentes perturbations émotionnelles provoquent en nous des déséquilibres dans notre enveloppe énergétique, circulatoire et lymphatique. Ajouter à cela la mal bouffe, le stress chronique, les diverses pollutions et les difficultés rencontrées à tous les niveaux ne font que surcharger notre organisme. Ce qui va entrainer à la longue pathologies, dysfonctionnements cellulaires et hormonaux.

 

Tout mon travail consiste à décharger,  purifier et détoxifier l'organisme. (Voir les soins proposés) 

Rahma